Vente et restitution des piles.

Rücklauf

Depuis 2005, les ventes sont calculées comme étant la moyenne des deux années précédentes.

La consommation actuelle de piles en Suisse.

80% des piles vendues en Suisse doivent être rapportées pour être recyclées: tel est l’objectif de l’Office fédéral de l’en-vironnement. Le taux de récupération a augmenté régulièrement d’environ 60% àplus de 70% entre 2001 et 2009. Depuis,il stagne, voire recule légèrement par moments. Ce recul est lié à la forte croissance des accus lithium-ion. Ces accus utilisés dans des appareils ou des vélos électriques restent nettement plus longtemps en usage que les piles domestiques. Du fait que le taux de récupération est calculé comme le rapport entre les ventes et les retours, et que les accus lithium-ion ne sont collectés, en moyenne, que sept ans après leur mise en circulation, leur taux de récupération baisse automatiquement. Cette tendance est encore accentuée par la croissance considérable des ventes.

En raison de cette évolution, INOBAT présente désormais le taux de récupération des piles usagées comme suit:

  • Un taux de récupération selon l’ancien système, afin de présenter l’évolution de manière transparente.
  • Un taux de récupération pour les piles soumises à taxe, hormis les piles au lithium. Ce taux est calculé sur la base des ventes moyennessur deux ans (année sous revue et an-née précédente), rapportéesaux piles usagées récupérées durant l’année sous revue.
  • Un taux de récupération pour les piles au lithium soumises à taxe. Ce taux est calculé sur la base des ventes moyennes sur 7 ans de piles au lithium, rapportéesaux piles récupérées durant l’année sous revue. Jusqu’à ce qu’une sériede don-nées correspondante soit disponible, ce taux sera calculé de manière analogue au taux pour les autres piles.
 

Les taux de retour suivants sont basés sur les quantités vendues et retournées :

Rücklauf